mardi 22 décembre 2015

Le castille de Patsch

Ma belle Patsch a déposé ceci sous nos yeux curieux.

Quoi? Un castille, un vrai, 100% huile d'olive pas gluant et prêt en une semaine?? (ou moins!)

IL FAUT QUE J'ESSAIE!

Et à lire les commentaires et le dernier article de Michèle sur Potions, je ne suis pas la seule qui a eu envie de se jeter dans le chaudron...

Comme j'avais envie de plus de bulles, j'avoue avoir dévié du 100% olive pour faire un 80% olive 20% coco. Parfumé aux HE de lavande, lavandin, romarin et benjoin.

J'ai tout fait comme dit Patsch, en concentrant la soude à 40%. Cela veut dire qu'il y a beaucoup moins d'eau, mais la même quantité de soude. J'ai calculé ma soude pour un surgras de 8%.

Ça faisait bizarre de travailler avec aussi peu d'eau, mais je lui fais confiance, à Patsch.

Aussitôt dit, aussitôt fait : la trace a mis un peu plus de temps à venir que le temps annoncé dans l'article de Patsch. J'avais une huile d'olive extra vierge biologique d'un beau vert foncé, très dense. J'imagine que ça joue. Donc environ 5 minutes au batteur à main.

Mis en moule et déposé dans mon nouveau mini-four (hum hum ça coûte cher la savonnerie pfff) à 65ºC pour 3 heures et laissé reposer 22 heures à la même place. Pourquoi 3 heures? J'ai mal lu! Ha ha! J'aurais pu laisser 2 heures. Je ne crois pas que ce soit si important, tant que ça marche.


Il restait de la pâte, j'étais curieuse de voir ce que ça donnerait en saponification à froid classique. J'ai donc versé dans d'autres moules. À l'heure où j'écris, c'est encore super mou alors que l'autre savon est déjà coupé...


Donc je sors le moule du four ce matin, démoulage facile, très très facile. Le "pain" se manie comme un charme et ça se coupe aisément. Ce qui ne laisse de me surprendre, c'est l'odeur. J'aurais cru que la chaleur aurait tout anéanti, mais c'est plutôt l'inverse : c'est plus intense. Une odeur riche de lavande où on sent bien la pointe de romarin. Si ce n'était de l'huile de coco, je l'appellerais "Le Provençal".

Celui qui est dans le moule Hello Kitty ne sent pas du tout ça.

Oh, je sens que je vais aimer ce procédé!!

En plus, j'ai la chance de connaître une Linda Couture qui m'a fait un tampon en se basant sur mon passé en danse flamenco et mon amour pour les elfes/fées. C'est de toute beauté! Maintenant, mon défi sera de repérer le bon moment pour tamponner ^_^









Juste pour le plaisir, une petite comparaison entre la pâte dans un moule Hello Kitty individuel en SAF classique à côté de l'autre en CPOP (Cold Process Oven Processing ou SAFour). D'accord, pour vraiment comparer, comme dit Patsch, il faut que la seule différence soit le procédé, donc même recette, même moule, 2 procédés. Ce sera à essayer :D


17 commentaires:

patsch a dit…

Pouh pouh pi dou !
Merci pour ce bel article que je prends comme un hommage :-)
Trace plus lente avec coco , je ne suis pas étonnée ... pour les 100% coco ,la trace met longtemps à venir , aussi .
Il est bizarre ...ce COCO ;-)
Tu ne dis pas , s'il fait de belles bulles , ton savon ?

Mais il faudra quand même que tu fasses connaissance avec un vrai Castille , à ma façon . Il m'a vraiment bluffée et me bluffe encore :-)

Oui , pour un tel moule , je ne mets que 2 heures dans le four et à 60°. J'ai constaté que c'était suffisant.
Pour les moules individuels , en revanche , il faut réduire le temps et la T° si possible .Un peu comme en pâtisserie .

Et ton tampon ..waaaah ! j'adooore !
Linda est vraiment la magicienne du tampon , euh... que dis-je de l'étampe (faut que je perfectionne mon québécois , moi ;-))
Magnifique cette Fée ailée qui s'apprête à danser un flamenco endiablé 8-)

Beau chemin sur lequel tu chemines ! Bises

Sabrina K. a dit…

Ben oui c'est un hommage, chère Patsch!
Non, je n'ai pas encore testé les bulles, je mettrai mon article à jour quand ce sera fait.
Oui, il me tarde de faire connaissance avec ton castille ;)
Merci pour les infos supplémentaires, je note, je note.
Le tampon est fabuleux, elle a bien saisi l'idée que j'avais en tête...
Bisous à toi aussi :D

Naturokia a dit…

Wahou Sabrina
tu ne cesses de m'épater avec toutes ces expériences de saponification. Il va falloir que tu m'en donnes (en troc) :)
Et je crois que je vais aussi rendre hommage à patch en essayant cette méthode pour les savons, surtout que je mets toujours au moins 70% d'olive dans mes savons SAF, j'en ai là une belle occasion.
Et puis le tampon, quelle beauté! Je pense que je vais en commander 1

Bravo, la passionnée de savon

Naturokia a dit…

Je reviens Sab
Je suppose que tu utilises un calculateur pour tes savons. Juste pour savoir sur ta recette totale quelle part réserves tu aux huiles végétales et quelle part à l'eau/soude?
XOXO

Sabrina K. a dit…

Rokia, j'ai fait mon calcul sur Mendrulandia et j'avais 1 kg d'huile. J'ai laissé le calculateur faire le reste pour un surgras de 8% avec concentration de la soude à 40%.
N'hésite pas à contacter Linda pour les tampons, elle est vraiment à l'écoute et fait du beau travail! :)

Anonyme a dit…

Plus je vois ces savons fait avec cette méthode plus j ai envie d en faire ,des que je suis chez moi!et si en plus le parfum semble plus présent .
Ton tampon est magnifique ☺
Sylvie 😊

michele a dit…

Sabrinak, j'aime beaucoup aussi ta version même si ce n'est pas complètement du jeu de rajouter du coco ;)

Le castille a un autre genre de sensualité quand on l'utilise. Je trouve que c'est un excellent savon pour le visage car on y a moins besoin de grande mousse.
Généralement mes savons du visage ne comportent que des huiles liquides et pas toujours de l'olive.

Bravo pour le tampon aussi, inédit et original.

Joyeuses fêtes!

Anonyme a dit…

J'ai aussi succombé...�� au Patschlike.
J'aime beaucoup ce vert comme condensé. Je trouve aussi que cette méthode conserve mieux les odeurs, même sans huiles essentielles. On retrouve la vraie bonne odeur des huiles d'olive. Ton tampon à la Isadora Duncan est superbe. Tu traces vite et bon et fort ma chère Sabrina
Mlk

Anonyme a dit…

Joyeuses fêtes et des bises aussi
Mlk

Sabrina K. a dit…

Sylvie, cette méthode est une vraie découverte, même si ça fait plusieurs mois que je la vois passer et que j'entends Patsch vanter ses mérites, je ne me sentais pas prête. Je suis contente d'ajouter cette corde à mon arc et je suis sûre que tu aimeras aussi :)

Michèle, il y avait un jeu? Hi hi! Tu as raison, j'ai pas fait exactement pareil, la crainte du pas-de-mousse m'a fait dévier ma trajectoire. Je suis de celles qui ont l'impression que ça ne lave pas si ça ne mousse pas, très psycho-crack comme tu dirais, mais c'est ainsi ;) Pour le visage, je n'utilise pas de savon, mais ta formule douce à base de tensioactifs que J'A-DO-RE!
Ce tampon m'enchante et habillera magnifiquement les savons monochromes!
Joyeuses fêtes à toi aussi!

Mlk moi aussi j'adore la couleur et la photo ne la rend pas exactement, mais oui, c'est vert. Le mélange de l'huile d'olive avec les HE lavande et romarin donne vraiment une impression de cuisine méditérranéenne, c'est rigolo! Joyeuses fêtes!

Merci à toutes de passer par ici! :D

La Fabrique de Loulou a dit…

Vava voum,, Sabrina, tu n'est plus arrêtable!!
Très jolis savons mis en valeur par ce superbe tampon.
Belle idée d'utiliser le mini four. Cela me donne des idées... qui sait... Je vais p-ê finir par céder à la tentation de Patsch!!!

Sabrina K. a dit…

Cède, ma chère Loulou, on n'a rien à perdre, sauf peut-être plus de savons à offrir durant les fêtes ;)
Le mini-four chauffe un poil trop fort, je n'y mettrais pas les petits moules individuels si je veux une texture lisse, ou alors j'entrouvrirais la porte.

Nanette a dit…

Bonjour Sabrina,
Quel magnifique savon. Ce tampon le sublime. C'est sûr, il faut que j'en fasse aussi!!!Que j'ai également un tampon digne de ce nom, peut-être que mes savons n'auront pas l'air d'être fait par un bûcheron!!!! flûte, je suis perdue. Petite question...faut-il préchauffer le four?
Merci pour ton enthousiasme, tu me fais penser à Patsch!!!!

venezia a dit…

Tu sembles avoir obtenu un vert olive ou est-ce la photo qui donne cette impression? En tout cas, il est très harmonieux.

Je m'y suis mise aussi, et comme toi, je constate que le parfum (élémi+orange 5 fold, un vrai délice) tient nettement mieux! Le moule en silicone en est presque imprégné!
J'ai respecté la formule de Michèle un 100%olive , - c'est pour offrir à un copain- mais je regrette un peu les bulles. Le mien est très vert… mais il y a de l'oxyde vert dedans (avec un peu de natrasorb pour la douceur)

La Fabrique de Loulou a dit…

Vénézia, j'ai obtenu le même vert que Sabrina. Si tu vas voir les photos ds les commentaires de l'article de Patsch sur Potions.
Je pense que nous avons utilisé la même huile d'olive Sabrina et moi, enfin je pense... Sabrina, as-tu utilisé l'huile d'olive de Costco? En tout cas, c'est celle que j'ai utilisée et elle et extrêmement foncée.

J'ai aussi constaté que l'odeur est amplifiée avec cette technique car ds mon Castille, j'ai mis seulement qq gouttes d'HE de bois de santal et l'odeur est vraiment perceptible et reste même qq minutes sur les mains après utilisation du savon.

J'ai fait une autre recette de savon au four et là encore, même constatation... l'odeur est amplifiée et persistante.

Sabrina K. a dit…

Loulou, oui j'ai utilisé l'huile d'olive extra vierge Elara de chez Costco, très verte et odorante, mais je viens de le refaire, cette fois à 100% d'huile d'olive plutôt que 80% / 20% coco. La couleur est très différente, un beige clair avec une touche de vert. Puis j'ai refait un essai avec 100% pomace et là, c'est d'une riche couleur beige crème. On n'a pas fini d'essayer des trucs!

Sabrina K. a dit…

Venezia, avec 20% d'huile de coco, ça fait une mousse riche et soyeuse, j'aime beaucoup!