mardi 19 septembre 2017

Un savon "me time" (juste-pour-mouah)

Parce que des fois, on a envie de se faire plaisir...
Oublier toutes ces bouches affamées qui réclament, jamais rassasiées.
Parce que des fois, on choisit d'oublier de s'oublier.

Un petit savon doux et exfoliant juste-pour-mouah-bon.
Avec des trucs que j'aime dedans et un compte à régler : des baumes à lèvres au jasmin qui granulent mais dont les ingrédients sont de-luxe-top-qualité.
Aussi, de la cire de jasmin, à ajouter juste avant de mouler, pour voir si l'odeur (divine!) et la couleur tiendront.
Le tout, évidemment, en HP (hot process), pour bénéficier des ajouts.
HOP dans la mijoteuse!

La recette, pfff, facile à concevoir quand on sait ce qu'on aime!

50% olive
15% babassu
15% karité
15% cacao brut
5% ricin
3% lactate de sodium

Eau déminéralisée et soude pour un surgras de 8%

Du sucre dans l'eau de la soude pour booster la mousse - 1 c.à.c.
De la poudre d'orange, pour exfolier en douceur - 1 c.à.c bien pleine par kg d'huile
Les baumes (20g) + la cire de jasmin après la cuisson (1g)

C'est parti!

Les baumes et la cire de jasmin, pour après.


Poudre d'orange, ajoutée aux huiles fondues avant la soude


Les gras avant de fondre


Trace juste avant la cuisson


Cuisson complétée en 40 minutes - photo prise avant l'ajout des baumes et cire florale


Jolie couleur grâce aux baumes et à la cire de jasmin


Alors...

Première surprise (déception) : je ne retrouve plus la poudre d'orange dans le savon fini. Elle a coloré la pâte, mais semble s'être dissoute durant la cuisson (?).

Deuxième constat : le savon a bien une légère odeur de cire, mais pas florale du tout. En fait, on sent surtout le cacao et à ce jour, l'odeur caractéristique des savons frais sans ajout de HE ou fragrance.

Le savon produit une mousse dense, fine et crémeuse, pas très bulleuse, mais c'est ce que je recherchais. Je crois que l'ajout des baumes + cire donne ... hum... comment trouver un mot pour décrire ça... une rondeur au ressenti sur la peau? En tout cas, c'est déjà doux même testé moins de 24 heures après la coupe. Y a de l'espoir!

J'aime beaucoup sa couleur légèrement rosée et délicate. Comme la plupart des HP, il a un look bien rustique, qui me faisait fredonner la chanson thème des Flinstones alors que je découpais...



Ça arrive souvent en savonnerie, lorsqu'on tente quelque chose de nouveau, de ne pas avoir le résultat qu'on imaginait. Savez-vous quoi? Je trouve ça très bien comme ça!

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Coucou Sabrina, je me régale de lire tes articles : on dirait que tu fais tout facilement et que tu as des idées plein la tête !!
J ai fait il y a deux jours un savon en HP : j ai gardé 200grs que j ai monté en mousse, et c était incroyable de voir ce savon chantilly qui gonflait a vue d oeil !
J ai dilué une autre partie de mon savon pour faire un gel douche , j aurais du en faire plus car il est sym0a a utiliser !
Hier on a mangé du confit , j ai gardé la graisseur faire un savon, ma fille préfère les savons a froid : donc on s y met ��
A bientôt Sabrina et merci encore pour cet article bien sympa .
Sylvie

Sabrina K. a dit…

Salut Sylvie!

Ah oui la mousse, c'est cool! Comment as-tu fait pour faire ton gel douche? Les fois où j'ai essayé avec du savon à base de soude, ça gonfle et ça ne reste pas liquide.
Bon savon avec ton gras de canard!
Merci pour tes commentaires :D

michele a dit…

Sabrinak si tu permets, message spécial à Sylvie : moi aussi j'aimerais que tu donnes ta recette de gel douche. Au hasard, sur Potions ;)

Sabrinak c'est jouissif de se fabriquer un savon pour soi même.
J'adore ta prose aussi.