samedi 9 janvier 2016

Du bois ... pétrifié? Éloge à l'acharnement.

Je vais y arriver, je vous le jure.

Pendant ce temps-là, j'explore et j'apprends. Texture. Formule. Trace. Coloris au naturel. Art de sculpter le savon. Synergie des huiles essentielles.

Rien à perdre, hein?

Ben oui, un peu quand même : ça coûte cher, les huiles essentielles!

Alors voici la formule, assez semblable à celle du savon marbre :

(pour 840 grammes de gras)

Huile de noix de coco 24,8%
Huile de palme 25,7%
Beurre de mangue 9,5%
Huile d'arachide 38%
Huile de ricin 2%

Soude concentrée à 30% + eau déminéralisée, mélange à calculer pour un surgras de 8%

HE eucalyptus radiata de New Direction Aromatics (NDA) 10g
HE cèdre de l'atlas Divine Essence 5g
HE lavandin NDA 2,5g
HE menthe poivrée NDA 5g
HE encens oliban NDA 2,5g
HE benjoin NDA 1g

Pour les couleurs, j'ai improvisé sous le thème du cacao, en nuançant les couleurs par l'ajout d'argiles blanche, verte et rose. J'ai été surprise de constater que ça donnait des bruns riches et intéressants.


À gauche, une cuillère à thé de cacao en poudre avec une pincée de poudre de charbon.
Au centre, une cuillère à thé de cacao avec 3/4 de c.à.t. d'argile rose.
À droite, une cuillère à thé de cacao avec 3/4 de c.à.t. d'argile verte.
Le tout, dilué dans l'huile prélevée du mélange de gras avant ajout de soude.

Dans ce qui restait de pâte, j'ai jeté une pincée d'argile blanche et 1/4 de c.à.t. de poudre de cacao, pour un très léger coloris.

Ah oui, j'ai aussi mélangé cacao et charbon dans mon "saupoudreur" improvisé, avec l'intention de l'utiliser à quelques reprises dans mon marbrage.


Comment j'ai fait?

J'ai utilisé mon moule carré en silicone. J'ai versé au centre et sur trois côtés, de façon un peu asymétrique : en alternant du plus foncé plus pâle. De manière volontairement aléatoire, j'ajoutais une légère couche de charbon-cacao de temps à autre. Voyant que ça se ramassait en lignes vers le centre vers la fin du marbrage, j'ai fait des ronds étagés aussi là où ça s'agglutinait.

Une fois toute la pâte versée, j'ai fait tourner mon moule sur lui-même, très doucement, mais souvent. Cette fois, la trace était idéale, la pâte bougeait bien. Puis j'ai pas pu résister à la tentation de jouer de la baguette de bois sur la surface du savon, risquant ainsi de compromettre un peu la texture de bois recherchée...


Voilà! Au four pendant une heure! Je cherchais à éviter qu'il cuise trop comme le précédent, mais je voulais le châtoyant des couleurs et l'intensité de l'odeur des SAFour. Malheureusement, il a fait des bulles. Pas beaucoup, mais assez pour avoir besoin d'une chirurgie. La phase de gel complète a fonci toutes les couleurs. J'ai eu une petite suée au démoulage, car le dessous était d'une couleur chocolat très (trop) uniforme...

Puis, en enlevant un morceau sur le côté, j'ai vu ceci :


Fiou!

En enlevant les bulles sur le dessus, est apparu cela :


Espoir, espoir. À en oublier de prendre son café, on s'agite et on découpe, nettoie, lisse... On extirpe du grand bloc chocolat des morceaux de bois ... PÉTRIFIÉ! Le gros luxe, finalement!





Je vais y arriver. Je vous le jure.

Ah oui, au cas où vous vous posiez la question, du bois pétrifié, c'est ça : (image prise sur Google)


Il s'agit d'un bois immensément vieux, si vieux qu'il est passé de végétal à minéral.

Je m'acharne encore un peu?
J'ai la tête dure, si vous saviez...

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Vraiment très beaux ☺on dirait du marbre veine de différentes couleurs .
Bravo
Sylvie

gingembre a dit…

Sabrina, c'est génial ce que tu as obtenu !
Tes savons sont magnifiques.
Ce n'est peut-être pas encore du bois pétrifié mais j'adore les beaux tons et les volutes.
Oui, les huiles essentielles coûtent cher mais quel bonheur d'utiliser un savon parfumé!
Merci de nous faire partager tes expériences :)

Sabrina K. a dit…

Merci Sylvie!
Coucou Gingembre, en fait je cherchais à faire du bois (encore!) et quelqu'un m'a dit que ça ressemblait à un bois pétrifié. J'ai cherché sur internet et effectivement, on aurait pu dire que ça en était, ou du marbre (encore!). Ce n'est pas fini, c't'histoire, je vais bien trouver comment faire des savons bois! :D

Naturokia a dit…

joli tes savons. Tu es une source intarissable d'énergie et d'inspiration. Bravo et comme d'hab on apprécie tes savons. Faudra bien que je t'en troc quelques uns ;)
Rokia

Sabrina K. a dit…

Merci Rokia, oui je suis ouverte au troc, on s'en reparle! :)

La Fabrique de Loulou a dit…

Sabrina, pas la peine de nous dire que tu avais la tête dure ^-^ nous avions remarqué!!!
Moi qui ne suis pas spécialement fan des savons foncés, je suis malgré tout admirative du résultat!!!
Tes savons sont parfaitement coupés, impossible de dire qu'ils ont subit tout ce que tu nous décris, as-tu finalement un découpeur ?
Je n'ai aucun doute, tu vas finir par obtenir le savon de tes rêves!

Sabrina K. a dit…

Salut Loulou!
Qui ça, la tête dure, moi??? Ha ha! Démasquée!
Ce savon-là, étant dans un moule carré, est simplement passé minutieusement sous un couteau tranchant et la mandoline.
Oui, j'ai mon coupe-savon finalement, mais il coupe seulement les savons en pain. Et il fait très bien ça! Je suis ravie :D

Anonyme a dit…

J'espère bien que tu n'auras jamais le savon de tes réves, car je prends trop de plaisir à te lire. Égoïste oui... Et je sens bien que tu rêves tes rêves... La forêt de bois pétrifié tu y es...continue le conte. Mlk

Sabrina K. a dit…

Réjouis-toi Mlk si j'y arrivais je me trouverais un autre défi, puisque la quête compte plus que le résultat et que j'ai le plaisir de la partager avec vous ^_^ Merci pour les beaux mots.

michele a dit…

Extra!
C'est une technique vraiment versatile alors... Il faut juste avoir ton oeil pour bien choisir les différentes couleurs.

Ah oui, jamais de savon des rêves, ce serait cruel ;)