jeudi 6 octobre 2016

Barre détachante pour tissus

Je ne pensais pas être intéressée à faire des savons de ménage, mais j'ai reçu une barre 100% coco 0% surgras d'une charmante Nathalie L. (merci!) et j'ai été assez impressionnée par son efficacité pour enlever des vieilles taches que je croyais permanentes. Taches de gras de savonnière qui ne met jamais de tablier. Taches de vin rouge et autres inévitables rencontres avec des matières qui s'obstinent à nous gâcher le tissu.

J'ai du saindoux à passer. J'ai donc pesé ce qu'il me restait pour bâtir la formule. Un coco-saindoux avec fragrance Ocean Breeze de NDA. La fragrance sent le propre, mais je cherchais surtout une façon de la passer aussi, elle accélère la trace de façon dramatique, je ne veux donc plus l'utiliser dans d'autres savons pour cette raison.

La formule

Saindoux 31,1%
Huile de coco extra vierge 68,9%

Fragrance Ocean Breeze 3%

Eau déminéralisée et soude calculées pour un surgras de 0%


Le pouvoir nettoyant est fort et c'est ce que je recherche.

Faire ce genre de savon, c'est facile, gratifiant et rapide. Important de ne pas y aller trop fort avec le bras mélangeur parce qu'on peut se retrouver avec de la bouette épaisse, surtout après l'ajout de la fragrance. Je joins les gras fondus et la solution eau/soude à une température entre 25 et 35ºC, un petit coup de mélangeur, brasse à la main, un petit coup de mélangeur, brasse à la main. Quand l'émulsion est prise (couleur uniforme, mais pas de trace apparente), j'ajoute la fragrance, un petit coup de mélangeur et vite dans le moule. La fragrance peut faire du mélange un pain compact dans le temps de le dire, il faut travailler vite. La preuve : en versant, la pâte s'épaississait à vue d'oeil et j'ai dû égaliser en pesant et en sarclant avec une cuillère en silicone.


Je voulais le faire en SAFour, mais dix minutes plus tard, je le voyais déjà gonfler. Suivant les conseils de quelques expérimentées (merci à Patsch et madame Parfum), j'ai retiré le savon du four et l'ai laissé faire son travail sur le comptoir, à découvert. Il a été démoulé et coupé 4 heures plus tard, alors qu'il était encore chaud et maniable, mais déjà assez dur. Si je me fie à celles qui en ont fait, ce savon est cassant et dur à couper si on attend trop longtemps...

Désolée pour la mauvaise qualité de la photo, 
je voulais montrer le début d'un possible volcan alors que ça chauffait pas mal...


Je suis plutôt contente du résultat :)


Et de l'emballage ^_^


13 commentaires:

Patsch a dit…

Tellement pratiques et tellement efficaces , ces savons !
J'aime beaucoup ce format qui tient bien en main et ta présentation , aussi ;-)

Sabrina K. a dit…

Merci beaucoup Patsch et merci pour tes conseils :)

michele a dit…

Impressionnant le gonflage de la pâte... C'est intéressant de voir la photo.

Je suis toujours surprise de voir que les graisses animales et l'huile de coco ont une trace fine et malléable longtemps.Tes savons sont très beaux, cette blancheur donne envie de faire la lessive ;)

Le savon de Patsch sert à présent chez moi pour les cols de chemises blanches, efficace et si facile! Merci beaucoup encore à elle et à toi pour celui ci à garder aussi en mémoire.


Anonyme a dit…

J ai fait cette formule et il est top aussi .merci Patsch :)
Sans fragance .
J aime beaucoup ta façon de les prèsenter.
Sylvie 😀

gingembre a dit…

Merci Sabrina pour cette formule :)
J'ai découvert depuis peu ces savons de ménage que j'aime beaucoup...
Ils sont quand même plus agréables à utiliser que des produits du commerce et donneraient presque envie de faire du ménage :)

Sabrina K. a dit…

Salut Sylvie! C'est vrai que c'est top :)
Je m'amuse avec les emballages, merci pour le compliment!

Merci à toi Gingembre pour ton passage, j'avais presque hâte de trouver une tache sur un vêtement après avoir fait les savons et quand c'est arrivé, trop contente de constater l'efficacité!

Unknown a dit…

Allo Sabrina,

je me suis lancé dans ce savon aujourd'hui :) J'avais la même fragrance sauf que j'en ai mis à peine 1%. Je n'ai pas eu de problème de trace fulgurante.

Et au lieu du saindoux, j'ai utilisé du crisco, c'est tout ce que j'avais ;) j'ai fait recalculer la recette, t'en fais pas ;)

Bref, il est maintenant dans son moule en attendant d'être prêt pour la coupe.

Merci pour l'article et je t'en redonne des nouvelles après la découpe.

Ciao bella :)

Sabrina K. a dit…

Salut anonyme,

Éclaire ma lanterne, je t'en prie, à te lire je vois bien qu'on se côtoie ailleurs sur le web. Qui es-tu, oh mystérieuse?
Je serais curieuse de savoir si c'est aussi blanc avec le Crisco.

Unknown a dit…

Nounoune que je suis, je pensais que mon nom allait s'écrire automatiquement. C'est Manon Bouchard.

Et non, le savon n'est pas aussi blanc avec du crisco ;) Je vais devoir en refaire ... quel dommage ;)

et désolé pour le mystère.

Ciao

Sabrina K. a dit…

Ha ha salut Manon!
Ce n'était pas un reproche :D
Faudra que tu mettes des photos de ton savon tu-sais-où, je veux voir la couleur! Tu veux bien?

Anonyme a dit…

Peut-on le faire à froid aussi?

La Fabrique de Loulou a dit…

Tes savons sont très chouettes avec leurs bords rabotés. Belles étiquettes : beau produit au final.

Sabrina K. a dit…

Merci Loulou, je m'amuse bien à faire ces produits :)