mercredi 5 octobre 2016

Gâteau aux carottes

Le nez dans le flacon, il me regarde avec ses beaux yeux couleur café...


- "Hmmm maman ça sent le gâteau aux carottes!"

Pour ce petit loup qui adore les desserts, j'ai décidé de faire un savon.

Mais c'est quoi cette fragrance?


Alors avant de commencer, je dois vous faire un aveu : je vends mes savons. Ça fait un petit revenu side-line et c'est un exercice intéressant pour comparer mes goûts avec ceux de la clientèle. Je fais tout comme il se doit, bonnes pratiques de fabrication, assurances, lois d'étiquetage, etc.

Si je vous dis ça, c'est que je veux continuer à écrire sur ce blog, mais je ne veux plus dévoiler systématiquement toutes les formules. Je vais dire les ingrédients, bien sûr, mais pas les proportions. Cela dit, je vais continuer à partager des formules, mais pas forcément celles de mes plus gros vendeurs. J'espère que vous comprendrez :)

Alors ce savon, il plaît déjà beaucoup, je l'ai fait et refait en version exfoliante au café, cette fois en version très légèrement exfoliante avec poudre d'orange. Il contient :

Huile d'olive
Huile de babassu
Beurre de cacao
Huile d'amande douce
Huile de coco
Huile de ricin

Lactate de sodium

Argile blanche
Oxydes rouge et jaune de Naples pour la couleur orangée
Dioxyde de titane pour le topping

Poudre d'écorce d'orange séchée

Fragrance Coffee cake & spice de NDA

PRÉPARATION

Les couleurs, oxydes mélangés dans un peu d'huile et dioxyde de titane dans un peu d'eau, la poudre d'orange et la fragrance (au fond)


Juste avant de mélanger


J'ai mixé jusqu'à la trace très légère, avec un petit stress quand la fragrance a un peu assombri la pâte. Ensuite, j'ai séparé ma pâte en 3/4 - 1/4. Dans la partie majoritaire, j'ai ajouté les oxydes et la poudre d'orange et dans l'autre partie, le dioxyde de titane. J'ai mixé à nouveau la partie orangée jusqu'à avoir une trace franche, puis j'ai versé dans 2 moules.


Ensuite, j'ai travaillé le reste de la pâte jusqu'à la trace épaisse. J'ai déposé doucement dans le moule avec une cuillère en silicone pour éviter que la pâte orangée bouge en dessous, puis j'ai travaillé le "glaçage" à la cuillère pour donner du relief, mais oh-que-je-ne-suis-pas-pâtissière!



L'odeur fait la job et je sens qu'on va se l'arracher celui-là... Ajouter des fragrances fait partie des changements vécus dans les derniers mois. J'ai réalisé que les gens achètent avec leur nez. On a beau vanter les divins ingrédients dans le savon, ils le sentent et ne le prendront pas s'ils n'en aiment pas l'odeur...

J'en connais un qui va être content!
Il va sans doute me dire que "ça pique" et continuer à utiliser les 100% olive non parfumés ^_^



8 commentaires:

Anonyme a dit…

Magnifique savon Sabrina. :-)

Yolande

Patsch a dit…

Eh oui , c'est important le parfum ;-)
ce que j'aime moins avec les fragrances , c'est qu'il y en a beaucoup qui provoquent une trace fulgurante ...

Sabrina K. a dit…

Merci Yolande :)

Patsch, tu as raison et celle-ci permet de travailler bien tranquillement, fiou! Il y en a une, "Ocean Breeze", je me suis dit "Plus jamais!". Remarque, elle sent le propre, je vais peut-être la mettre dans un savon détachant ;)

Anonyme a dit…

Tu as raison : les gens sentent le savon avant de demander ce qu'il contient ...
Ta fragance me plaît je vai regarder ça 😀
Sylvie

michele a dit…

Alors c'est fait, tu es lancée?
Bravo, bravo!

Je trouve que tu as vite perçu les paramètres qui plaisent au consommateur mais qui ne font pas palpiter le coeur des fabricantes. C'est essentiel aussi ça dans le commerce et il faut savoir sauter ce pas là et assumer ce que cela suppose comme remaniements.

Mais garde ta personnalité quand même, c'est ça la valeur ajoutée pour que ta tête dépasse du lot ;)

Et comme je comprends le "je-ne-suis-pas-pâtissière" au propre comme au figuré!
Je te souhaite le plein succès ma Sabrinak et j'aime que tu continues à partager. Faut trouver le temps quand même...

Anonyme a dit…

Re:tes moules sont super !
Bises
Sylvie

Sabrina K. a dit…

Merci Sylvie, cette fragrance fait rêver mes enfants et franchement, elle est pas mal!
Les moules sont super oui, et très pratiques. Ils me permettent de faire des savons en SAFour sans que le silicone fasse bouillir la pâte au contact, je n'ai donc pas ce que les anglophones appellent le "silicone rash" - des bulles là où le silicone touchait la pâte. Le savon est facile à démouler, je suis ravie de cet achat :)

Michèle, je ne suis pas lancée à proprement dit et je n'y tiens pas. C'est assez facile ici de vendre nos créations, à condition de respecter certaines règles, bien entendu. Cela a un côté sombre, tu vois : n'importe qui peut vendre et c'est, en ce moment, assez peu surveillé (ça va changer bientôt, car la quantité de fabricantes maison qui vend augmente beaucoup). La raison pour laquelle je ne partage pas tout, c'est que quelqu'un peut prendre la formule, la faire et la vendre sans avoir fait l'effort de créer sa propre formule. C'est pas tout le monde qui est créatif, hélas. J'aime beaucoup partager, mais je me garde un espace à moi :) Le fait de vendre, ce n'est pas pour me lancer en affaires, ça finance cette passion (sans vente de sous-vêtements) et ça me permet de changer la perception de certaines personnes sur le savon artisanal. Si ça peut payer un voyage en famille ou des réparations de voiture, je suis heureuse!

Sabrina K. a dit…

Ce que je veux dire, c'est que je ne quitterai pas mon emploi pour faire ça à plein temps ;)