jeudi 20 octobre 2016

Le savon des fonds de bouteilles

Vite, vite, enfin, j'ai quelques minutes à moi ... pour réaliser que mes armoires de cuisine débordent et qu'un ménage s'impose.

Voyons : un fond de bouteille de macérat d'achillée millefeuille sur coco fractionnée datant de septembre 2015. Il sent encore bon, l'huile est stable. Allez! Dans un savon! Un pot de karité avec un fond de 68g ----> dans le savon. Des baumes de toutes sortes bourrés de HE de toutes sortes, des baumes que je me garde dans des petits pots en métal pour tester leur efficacité et leur longévité ---> ouste vous-savez-où.





Les baumes. Ici, baume calendula-lavande, baume décongestion aux 4 HE, baume au plantain et baume musculaire.


Maintenant, composer une formule autour de cela. Bon, pour les baumes, facile : je réduis le surgras par réduction de soude et j'ajoute les baumes fondus aux huiles. C'est réglé. Il faudra faire le savon à plus haute température cette fois. Pas peur, je passe de la petite enfance à l'enfance des savonnières, surtout depuis que j'ai fait un savon transparent. Ça a eu un effet de passage initiatique. Mais je ne vous en ai pas parlé? Désolée, j'étais tellement pas sûre que ça fonctionnerait que j'ai zappé!

Une petite photo quand même?


Mais je m'égare. Alors, oui, une formule... Je sais ce que j'aime maintenant (pré-adolescence? Ha ha!) et avec les calculateurs, ça va. J'ai dû me rabattre sur SoapCalc, même si je préfère Mendrulandia, car ce dernier n'offre pas l'huile de caprylis (coco fractionnée) dans ses choix. C'était pas simple, entrer la quantité exacte de ce que j'avais, puis composer autour avec d'autres huiles en stock. Oui oui je sais, j'en ai quand même beaucoup en stock, j'aime la diversité! :)

L'odeur maintenant... Je pense épicé, à cause des baumes SI certaines odeurs subsistent, mais avec une note d'agrume. Donc eucalyptus, cardamome, clou et ORANGE 10x, une merveille de Creations from Eden, elle est même décolorée, donc ne change pas la couleur du savon. Pour accentuer l'agrume, une touche de fragrance de néroli. Ça me fâche, à la longue, que les HE notes-de-tête et notes-de-coeur s'évaporent si vite! Je n'utilise plus de HE de lavande dans les savons pour cette raison.

Mystère complet sur le résultat... Ce sont les savons que je préfère faire, on a l'impression de prendre le train sur une destination inconnue, mais en profitant du voyage, c'est trop cool! :D

Arrivez-vous à distinguer le babassu, l'huile de palme et le beurre de mangue?


Tout est fondu, c'est chaud... J'ai mélangé mes HE dans de l'argile blanche (à droite), en me croisant les doigts. J'ai vu que certaines savonnières font ça pour ancrer l'odeur...


Trace ultra rapide, je m'y attendais, je le souhaitais. Pas de surprise. J'ai pris la photo au moment où j'enlevais le bras mélangeur, mais j'ai continué à battre à la main ensuite pour uniformiser le tout.


Et maintenant, ben, on attend...


Il a été possible de le démouler et couper assez rapidement. Le timing était juste parfait pour utiliser l'étampe. Avez-vous vu mes adorables nouveaux moules en forme de coeur?



L'odeur est subtile voire quasi inexistante. J'ai fait une bête erreur de calcul : au lieu de 4% du poids des huiles en HE, j'ai mis 0,4% d'HE sans allumer qu'il y en avait bien peu. J'ai passé la journée précédente dans les crèmes et baumes et il semblerait que mon cerveau est parti en vacances au moment de faire le savon. Ça reste un bon savon, avec une odeur herbacée, légère, mais bien présente.

Et vous, qu'est-ce que vous récupérez dans le savon?

6 commentaires:

Patsch a dit…

J'aimerais être aussi sage et vider mes placards qui débordent ...
Y'a ka ! hein ;-)
Et pourtant j'aime recycler et déteste gâcher mais mon cerveau déborde , lui aussi ! lol
La valeur n'attendant pas le nombre des années(mais plutôt la somme de travail et de recherches ..) tu es désormais une savonnière avertie !
Tu aimes bien sortir de ta zone de confort pour expérimenter .
Je connais bien ce sentiment jubilatoire :-D

Belle réussite ! mais j'en étais sûre avant de lire ;-)
Bises

gingembre a dit…

Oui, c'est le bon moment pour recycler les macérâts et baumes qui végètent :)
On obtient souvent de bons savons parfumés, mais, parfois, chez moi, ils peuvent s'oxyder.
Merci Sabrina pour ce rappel.
Comme Patsch, je pense que tu as dépassé depuis longtemps le stade de l'enfance en savonnerie :)

Anonyme a dit…

Bonne idée de faire le tri !je l ai fait récemment car je fais des travaux ds la maison ..
je fais néanmoins beaucoup moins de macérâts ,qui finalement dorment dans un placard ..
Je trouve que ton article est plein de peps et de bonne humeur :) et donne envie .
J aurais qd même du mal à calculer pour mes baumes au vu de tous les ingredients qu'il y a dedans .
Merci chère Sabrina et bonne journée :)
Sylvie 😊

michele a dit…

Je crois que ces formules faites avec plein de fond de bouteilles d'huiles végétales sont les préférées.

Mais avec la rationalisation de mes préparations et mes achats d'huiles de plus en plus riquiquis, je n'ai plus guère l'occasion d'en faire.
Dans mes recyclages, ce sont surtout macérats huileux et fonds de bouteille. Rarement une crème déphasée mais je n'y mets jamais les baumes que j'utilise toujours sur mes pieds que je masse quotidiennement.

Les tiens sont superbes.
Que donnent-ils à la mousse?

Sabrina K. a dit…

Oui, j'aime beaucoup l'idée de ne rien perdre, mais j'apprends, tout comme tu as déjà dit, à faire seulement ce dont j'ai besoin. Ainsi, cet été, je n'ai quasiment rien fait, sauf camomille et calendula.
Les baumes apportent du crémeux à la mousse, c'est très agréable. L'odeur du macérat d'achillée est restée et avec les autres odeurs (baumes et HE), j'ai la surprise d'avoir produit un savon qui sent le ... COCA-COLA! C'est très surprenant.
Tu verras bien par toi-même ;)

Sabrina K. a dit…

Patsch, Gingembre, Sylvie, je vous ai lues et vous ai répondu, j'ai cru le faire ici, mais je réalise que je l'ai fait ... dans ma tête!
Me pardonnerez-vous?
C'est une période de l'année bien occupée!
Gingembre, le rancissement est un risque à prendre. Ça arrive sans crier gare, donc je ne me laisse pas arrêter.
Sylvie, je calcule le total des baumes fondus et je réduis le surgraissage de ma recette de base, tout simplement. Donc, si j'ai 2% du poids des huiles en baume et que je veux un surgras de 6%, je calcule 4% dans ma recette. Ça le fait :)
Patsch, oui, tu es toujours pleine de projets, l'un n'attend pas l'autre et je me doute que dans cette fougue, certaines armoires restent fermées jusqu'à ce que tu te décides :D