jeudi 22 octobre 2015

Le Phoenix

S'il y a une chose à laquelle je ne m'attendais pas en faisant des savons, c'est retrouver cette inspiration familière et oubliée, vécue avec le dessin, la peinture et la sculpture durant l'enfance, l'adolescence et la jeune vingtaine. Je me souviens très bien de cet état hors du temps qui a fini par m'effrayer, tant il était agréable, mais loin des autres.

Il m'arrivait souvent de commencer à peindre et lever les yeux sur l'horloge pour réaliser, les cheveux en broussailles et de la peinture un peu partout, que 6 heures étaient passées. Parfois, la nuit était arrivée sans que j'aie vu le soleil se coucher. D'autres fois, il faisait jour alors que j'avais commencé à peindre en soirée. Je n'avais ressenti ni la faim, ni la soif, ni le sommeil, absorbée par mes couleurs, mes pinceaux et la toile.

Il est arrivé un moment où la réalité s'est imposée simplement. J'adorais ça, mais en vivre est assez utopique. Beaucoup d'appelés, peu d'élus et énormément de sacrifices, que je n'étais pas prête à faire. J'ai donc laissé pinceaux et toiles pour faire autre chose.

Maintenant, en jouant avec cette pâte à savon qui naît sous mes mains, je retrouve la même sensation de temps-qui-s'arrête. Transportée, envolée, calme, joyeuse, concentrée, besoin de rien, ni de personne, c'est entre la pâte et moi!

Le feu dans ma tête est sans cesse alimenté. Mlk qui colore son savon avec du paprika, il n'en faut pas plus pour démarrer le feu roulant. Ça, et les marbrages au cintre de Ione Evangeline Geist, si généreusement partagés sur sa chaîne YouTube. Tout comme j'aimais faire toutes mes couleurs à l'huile avec seulement les 3 couleurs primaires, du noir et du blanc, il me plaît de chercher comment colorer avec des plantes et des épices, sans toutefois tourner le dos aux micas et oxydes. Les énigmes me plaisent.

Entre ceci et cela, j'ai eu envie de noir, blanc, rouge feu et jaune discret. Cette envie m'a donné le nom du savon : Le Phoenix. Pourquoi un phoenix? Je trouve que la vie nous en balance des pénibles, parfois. On peut s'écrouler. On peut saisir l'opportunité de se relever, plus fort, plus fragile, plus fort de cette fragilité assumée. Renaître de ses cendres et accepter les transformations.

Voici donc mon savon Phoenix :


Voici la formule (inspiration mlk) :

Huile d'olive extra vierge : 30%
Huile de noix de coco : 30%
Huile de pépins de raisin : 15%
Beurre de mangue : 12%
Beurre de cacao : 8%
Huile de ricin : 5%

Eau déminéralisée et soude calculés pour 800g d'huiles avec surgras de 5% (en prévision des ajouts pour un surgraissage plus important au final)

Charbon noir activé avec huile de pépins de raisin
Dioxyde de titane avec huile de pépins de raisin
Oxyde jaune de Naples avec huile de pépins de raisin
Macération huileuse de paprika filtrée après 5 jours
Macérat de calendula ajouté à la pâte principale pour la colorer légèrement

HE tangerine 5 fold 15ml
HE orange douce 10ml
HE pamplemousse rose 5ml
HE clou de girofle 5 gouttes
HE benjoin 5 gouttes

Pour le marbrage, c'est un mouvement du cintre dans la pâte. Ici à 14m16s. Je n'ai rien inventé, mais oh comme ça m'a inspirée!

J'ai eu une petite suée quand même, il y avait un peu trop d'huile paprika dans la portion de pâte utilisée pour colorer. Alors que je versais, je pouvais voir sa texture changer. Lorsque j'ai terminé, le savon suintait un peu. Voyez par vous-même, dans les coins du moule :


Pour finaliser le dessus du savon, j'ai mélangé toutes les couleurs qui restaient, sauf le noir. J'ai recouvert le savon de cette pâte couleur corail clair, puis arrosé avec la pâte noire et joué de la baguette très légèrement, en surface seulement.

Bien recouvert 24 heures, le savon a été bon joueur et madame Soude s'est chargée des huiles excédentaires pour uniformiser le tout sur son passage. Fiou!






16 commentaires:

patsch a dit…

De multiples talents , en toi ;-) J'aime

Sabrina K. a dit…

La création est une résilience. Pour moi, la meilleure qui soit ;) Merci Patsch, bisous.

michele a dit…

Cette formule de Mlk est géniale et j'apprécie beaucoup le mélange des 3 couleurs que tu as choisies.

Etonnant ce beige rosé appelé jaune de Naples. Tu n'arrêtes pas!

Sabrina K. a dit…

Détrompe-toi, le jaune de Naples est bel et bien jaune, mais j'en ai mis très très peu, seulement coulé une fois sur la pâte dans mon marbrage. On en voit un peu sur un des savons, à droite. Possible que le beige rosé dont tu parles soit la macération de paprika, ou si tu parles de la pâte principale, l'ajout d'un peu de macérat de calendula? En tout cas, comme toujours, je me réjouis de ton passage et je commence à trépigner d'impatience de te lire à nouveau sur Potions!

La Fabrique de Loulou a dit…

Sabrina, tu décris très bien le fait que les passions et les différentes formes de créativité aident grandement le processus de résilience!!!
Ton savon Phénix est vraiment beau. Tu as la main pour le marbrage, c'est indéniable!
Pourrais-tu, à l'occasion, nous montrer tes oeuvres faites autrefois? Enfin, si cela n'est pas trop douloureux...

Sabrina K. a dit…

Des oeuvres faites autrefois, il ne reste plus rien, sauf peut-être quelques croquis. J'ai tout liquidé quand je suis partie vivre en Espagne. J'ai repris le crayon il y a quelques années, lors d'un événement difficile, tu peux aller voir ici https://picasaweb.google.com/115402463640553573929/DessinPourLoulou#6209774224909527218 Rien qui sorte de l'ordinaire, j'étais très rouillée...

La Fabrique de Loulou a dit…

Sabrina, le lien ne fonctionne pas soit en cliquant dessus ou en le copiant...

Sabrina K. a dit…

Tu as raison, je ne sais comment le partager sans le rendre public et je ne veux pas le rendre public. Si un jour j'ai ton courriel, je te l'enverrai en privé :)

La Fabrique de Loulou a dit…

^-^

Anonyme a dit…

Ton savon est superbe ☺
Hé oui ,tu as raison ,c est cette fragilité qui fait notre force,même si la corde est tendue parfois, et la volonté d avancer .si je ne pouvais plus savonner je serais trop malheureuse et je m étiolerais.
Bises et bon dimanche ☺Sylvie

Anonyme a dit…

J ai oublié de te dire :je suis dans le sud ouest et je compte ramener du piment d Espelette qui finira ds un savon ��Sylvie

Sabrina K. a dit…

C'est super, ça! Pour colorer ou des vertus que j'ignore? J'aime bien le piment d'Espelette dans le chocolat noir.

Sabrina K. a dit…

Alors savonne et savonne encore, ma belle! Bon dimanche à toi aussi, bisous.

Sabrina K. a dit…

Alors savonne et savonne encore, ma belle! Bon dimanche à toi aussi, bisous.

Anonyme a dit…

Pour colorer !j avais fait un savon au piment de la Réunion pour le défi vert sur potions. Par contre ,la je ne sais pas si il restera quelque chose de la belle couleur rouge des piments .....
Sylvie

Sabrina K. a dit…

En feras-tu un article sur Potions? Ce serait bien! :)